Des supports très différents répondant à la sensibilité de chacun

Si vous êtes d’un esprit contemporain, vous aimerez probablement le contrecollage sur un support aluminium. L’alu-Dibond est cependant très onéreux. Les petits budgets se tourneront plutôt vers le carton plume ou le forex. Reste l’encadrement, la finition classique par définition qui pourtant peut être très moderne selon la façon de l’aborder.

Photo d’art contrecollée sur aluminium

L’aluminium est utilisé comme support pour le contrecollage de Photographies d’art depuis une dizaine d’années. Ce support est la référence pour les photographes professionnels et les galeries d’art. Son succès réside dans le fait qu’il associe deux grandes qualités : la légèreté et la rigidité.

En effet ce support est composé d’une couche de polyéthylène prise en sandwich entre deux plaques d’aluminium. Il est fabriqué généralement en 2, 3 ou 4 mm d’épaisseur. La qualité de ce support diffère selon le fabricant, voire la gamme chez le même fabricant (Ex : Alucobond, Dibond, Dilite). Ces différences de qualité sont dues à la différences d’épaisseur de la plaque d’aluminium qui peut varier entre 0,2 et 0,5mm apportant une résistance thermique à la déformation plus ou moins grande. La référence dans le domaine de la photographie professionnelle est le Dibond®

Grâce à l’évolution permanente des techniques d’impression jet-d’encre, il est maintenant possible de présenter une œuvre sans pour autant devoir l'encadrer et la protéger par une vitre. La technique Giclée, par exemple, utilise des encres garanties 100 ans aux UV. Combinée à un papier de grande qualité autant technique qu’esthétique, cette avancée technologique ouvre de nouvelles possibilités dans la mise en valeur des photos d’art.